Skip&Die a mis la Nef à ses pieds et le public au nirvana
2013-11-07 - Inclassable jusqu’à son nom. Quand vous écoutez Cata Pirata et ses musiciens sacrément remontés, vous pouvez à la fois vous imaginer dans un festival de hard-rock où la bière et les moustachus coulent à flot. Mais aussi vous retrouver dans une immense boîte d’Ibiza au milieu de trois mille personnes en pleine montée d’adrénaline dans un show pyrotechnique et techno. Mercredi soir à la Nef, ces deux types de public étaient mélangés pour communier aux sons de Skip and Die, avec quand même une majorité de jeunes sautillants d’une vingtaine d’années.

Comments (0)

  • Pas de commentaire.

Add Comment










Comment:

    Rewrite the 5 digit code:
   

Remember me!

facebook icon twitter icon YaHoO Buzz icon Myspace icon Blogger icon