Les frères dingos
2014-05-06 - Tout le monde n’a pas été sensible aux pensées philosophico-absurdo-délirantes de l’auteur Daniel Cabanis, hier soir au Théâtre d’Angoulême. La salle pleine à craquer a perdu quelques spectateurs en cours de route. Pas facile de rentrer dans le jeu de ces deux frères jumeaux Mario et Mario, joués par Jacques Bonnaffé et Olivier Saladin, qui se battent à coup de considérations aberrantes. Ils peuvent passer plusieurs minutes à se demander quel effet aurait un coup d’épée dans l’eau par temps de gel. Saladin, sapé comme un Deschien avec pantalon trop court et godasses vertes, s’interroge: «Si je pénètre la coquille d’un escargot, suis-je zoophile?» Bonnaffé, lui, préfère être unijambiste que borgne. «C’est casse-gueule», lui répond l’autre. Un peu comme la soirée d’hier.

Comments (0)

  • Pas de commentaire.

Add Comment










Comment:

    Rewrite the 5 digit code:
   

Remember me!

facebook icon twitter icon YaHoO Buzz icon Myspace icon Blogger icon