4 hectares de squat au cœur de la ville
2016-10-06 - Depuis sa fermeture en 2004, l'avenir de la friche de l'usine d'embouteillage des Chais Montaigne en toujours en suspens. Squattée, incendiée et théâtre d'un drame en 2015 avec la mort d'un adolescent qui a chuté du toit, la sécurisation des lieux devient aujourd'hui un dossier urgent. Devenue l'antre des graffeurs angoumoisins, elle abrite de gigantesques fresques qui recouvrent ses murs défraîchis.

Comments (0)

  • Pas de commentaire.

Add Comment










Comment:

    Rewrite the 5 digit code:
   

Remember me!

facebook icon twitter icon YaHoO Buzz icon Myspace icon Blogger icon