"pauvres et dégoutés" de la politique
2017-03-30 - Ils s'appellent Dominique, "Momo", Michel, Etienne, Patrick, Victoire, Marie-Louise, Fred-Martial... Comme une personne sur sept selon l'Insee, ils vivent sous le seuil de pauvreté avec moins de 840 euros par mois et ne se retrouvent plus dans la politique. Charente Libre a rencontré des Charentais désabusés qui rêvent d’équité. Certains iront voter à l'occasion de la présidentielle; d'autres pas...

Comments (0)

  • Pas de commentaire.

Add Comment










Comment:

    Rewrite the 5 digit code:
   

Remember me!

facebook icon twitter icon YaHoO Buzz icon Myspace icon Blogger icon