Mass Hysteria: du metal tout sauf rouillé à la Nef
2019-03-03 - À La Nef, Mass Hysteria a réinventé le thé dansant dominical version métal. On oublie la verveine, l’accordéon, les souliers vernis et les gâteaux secs de mamie. On remplace ça par du cuir, des tatouages, de la bière et on imbibe le tout de distorsions de guitares et de décibels électrisés. Hier, en fin d’après-midi, les vieux briscards du métal français ont fait bouger les têtes des 400 fans présents. Un régal.

Comments (0)

  • Pas de commentaire.

Add Comment










Comment:

    Rewrite the 5 digit code:
   

Remember me!

facebook icon twitter icon YaHoO Buzz icon Myspace icon Blogger icon